La Petite Toscane

Patrimoine naturel du Lot-et-Garonne

Reliefs, climat, économie locale et espèces animales : voici un rapide aperçu des atouts naturels du Lot-et-Garonne !

Le Lot-et-Garonne regroupe tous les paysages emblématiques du Sud-Ouest : petits villages, bastides, plaines vallonnées, marchés colorés, forêts… Il se situe au carrefour du Périgord, du Bordelais, du Quercy, de la Gascogne et des Landes : voilà ce qui constitue l’identité du Lot-et-Garonne !

Son relief, ses paysages vallonnés et la douceur de vivre qui y règne lui valent d’être surnommé “La Petite Toscane” ; et sa première place de producteur de certains fruits et légumes frais lui permettent d’être dénommé “le verger de la France”.

Présentation générale

Le Lot-et-Garonne est un département français qui se situe au sud-ouest de la France, en région Nouvelle-Aquitaine. Il a été nommé ainsi du nom des deux grands cours d’eau qui le traversent : le Lot et la Garonne. La préfecture est Agen. Les départements limitrophes sont nombreux : le Lot, le Tarn-et-Garonne, le Gers, les Landes, la Gironde et la Dordogne. 

Reliefs

Les reliefs du Lot-et-Garonne sont considérés comme assez doux : la partie septentrionale est plutôt constituée de collines calcaires aux formes vallonnées. La vue peut être très large sur les grands champs céréaliers et les prairies. De manière générale, on compte peu de dénivelé. Les quelques buttes (appelées pech) qui se sont détachées du paysage ont vu s’installer de gros bourgs, comme Castillonnès, Cancon ou encore Monflanquin.

À l’est, autour et au nord de Fumel, des zones forestières ont été conservées et relativement protégées de la déforestation : le nord-est du département est dénommé “le Pays au Bois”, et ce jusqu’au sud de la Dordogne. Cette région, grâce à la forêt, à la rivière et au relief, a particulièrement intéressé les premiers hommes : des grottes y ont été retrouvées, ainsi que de nombreuses microlithes (objets de très petite dimension en roche dure) qui auraient servi comme armatures de flèches. Pour en savoir plus sur les liens entre la région et la Préhistoire, visitez le Musée de Préhistoire à Sauveterre-la-Lémance !

Le Lot-et-Garonne et ses alentours ont aussi attiré les hommes au Moyen Âge. Plusieurs châteaux ont été construits dans cette région : Biron au sud de la Dordogne, Gavaudun dans le village du même nom et Bonaguil à l’est de Fumel et à la frontière avec le Lot. La vallée de Gavaudun, à l’est de Monflanquin, est classée Natura 2000.

Agriculture et économie locale

Les plaines occupent une place très importante pour l’économie locale : elles représentent plus de 100 000 hectares, essentiellement autour de la Garonne et du Lot. Les zones humides sont souvent occupées par les cultures nécessitant beaucoup d’irrigation : le maïs et les peupliers. En effet, ces arbres sont utilisés par l’industrie du bois pour fabriquer des cagettes. Mais c’est surtout la production maraîchère qui domine sur ces vastes superficies. 

Le Lot-et-Garonne est le premier producteur de kiwis, de noisettes et de fraises. Quelques vignobles importants (Buzet au sud, Duras au nord-ouest notamment) sont implantés dans le département, et des vergers de prunes d’Ente (variété de prune qui permet la production des Pruneaux d’Agen) sont aussi bien visibles.  

La Vallée de la Garonne, grâce à d’importants avantages climatiques et pédologiques (étude et analyse des sols), s’est spécialisée dans la culture de produits frais, ainsi que la céréaliculture (maïs, blé, orge…). 

Climat

Le Lot-et-Garonne se situe dans la zone climatique océanique. Mais il s’agit d’un climat océanique dégradé, avec une amplitude thermique annuelle plus marquée et des précipitations moins abondantes que sur le littoral aquitain. L’ensoleillement est un peu plus élevé et le taux de précipitations légèrement inférieur que la moyenne nationale.

Espèces animales 

834 espèces animales ont été recensées par les scientifiques en Lot-et-Garonne, dont 219 qui sont menacées comme l’anguille d’Europe, l’alouette des champs, l’oie cendrée, le hibou moyen-duc, l’hirondelle de fenêtre.

163 de ces espèces représentent un enjeu de conservation compris entre “modéré” et “majeur” pour l’ensemble de la biosphère.

300 sont protégées au niveau national, comme l’épervier ou le martin-pêcheur d’Europe, le hibou des marais, la grande aigrette, plusieurs espèces de hérons... 

Sources

https://observatoire-fauna.fr/programmes/referentiel-especes/rechercher-especes# 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Lot-et-Garonne 

https://www.tourisme-lotetgaronne.com/destination-nature/